Le road trip renvoie surtout à l’idée d’inspiration, d’itinéraires et de liberté. Rien qu’à l’évocation de ces termes, vous pouvez comprendre que cette notion ne peut pas être délimitée en quelques phrases, c’est tout un univers, tout un mode de vie, une culture indépendante et un état d’esprit spécifique. Zoom sur le road trip et tout ce qu’il y a à savoir sur cette autre façon de voyager.

Qu’entends-t-on par road trip ?

Le road trip peut être assimilé à un voyage d’agrément se déroulant en plusieurs jours. Il se fait sur route, sur de longues distances. Lors de ce déplacement qui peut se faire en voiture, à moto ou même à pieds, le ou les participants ne tiennent pas vraiment compte d’une destination, mais valorisent plutôt chacun des nombreux itinéraires par lesquels ils passent. Ils ne cherchent pas seulement à relier un point à un autre, mais à découvrir toute une contrée avec ses terroirs et ses patrimoines. Le road trip qui suscite le rêve et qui stimule l’imagination est associé à notre conception du bonheur, aussi abstrait soit-il. Cette pratique de plus en plus répandue a été démocratisée par le développement du réseau routier et la prouesse technologique au niveau des moyens de transport. En effet, il est de nos jours facilité par l’avènement du camping-car et de différents modèles de van. Dans leur quête de liberté et d’aventures, les roadtrippers sont désormais en mesure de vivre leur passion avec plus de confort. Par ailleurs, ils ne se cantonnent pas à un programme strict, mais se déplacent la plupart du temps au gré de leur inspiration. En somme, le road trip est un autre mode de voyager avec liberté primant la découverte, l’aventure et la convivialité.

Comment bien préparer votre road trip ?

ien avant de partir, il faut préparer votre itinéraire et ne pas plonger dans le vide. Rassurez-vous, ceci n’affectera en rien votre liberté et votre envie de vivre au jour le jour. Estimer à l’avance les distances à parcourir vous permettra de faire le point sur les endroits où dormir et vous restaurer. Pour maintenir un bon rythme et garder la forme, il est recommandé de ne pas dépasser 150 km par jour. Si vous envisagez un périple de plus d’une semaine, il est plus intéressant de vous équiper d’un GPS. Néanmoins, munissez-vous d’une carte en papier qui vous sera utile en cas de panne de batterie. Restez prudent, emportez avec vous le nécessaire en cas de petite panne. Ne vous surchargez pas, mais équipez-vous suffisamment. Votre bagage doit être préparé en fonction de votre itinéraire. En ce sens, prenez en compte les conditions météorologiques et le lieu où vous passerez. Parmi les autres accessoires qui pourraient vous servir figurent un couteau suisse, une lampe frontale, des sacs hermétiques, une glacière et un purificateur d’eau. N’oubliez surtout pas votre trousse de secours, de souscrire à une bonne assurance et de vous renseigner sur les réglementations régissant le camping dans la région ou le pays où vous souhaiteriez vous rendre.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *